SIDOUR TORAH-BOX

Pour tout achat de vêtement neuf pour lequel son propriétaire est heureux, même si d'autres n’éprouvent pas de joie dans cette situation, ou vice versa, on récitera la bénédiction de Chéhé'héyanou. On récite également la bénédiction de Chéhé'héyanou avant de consommer un fruit qui pousse à une période définie, chaque année. Des fruits sur lesquels il n'est pas possible de distinguer ceux qui sont anciens et nouveaux, tels que les noix, les amandes et les pommes qui sont sur le marché toute l'année, même s'ils se renouvellent d'année en année et bien qu'on sache pertinemment que ceux-ci sont nouveaux, on ne récitera pas la bénédiction de Chéhé'héyanou. La coutume est de réciter d'abord la bénédiction appropriée sur le nouveau fruit suivi de la bénédiction de Chéhé'héyanou.

בָּרוּךְ אַתָּה יְהֹוָה, אֱלֹהֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם, שֶׁהֶחֱיָנוּ וְקִיְּמָנוּ וְהִגִּיעָנוּ לַזְּמַן הַזֶּה:

Si la source de l’odeur est un arbuste, on dit :

בָּרוּךְ אַתָּה יְהֹוָה, אֱלֹהֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם, בּוֹרֵא עֲצֵי בְשָׂמִים:

Si la source de l’odeur est une herbe, on dit :

בָּרוּךְ אַתָּה יְהֹוָה, אֱלֹהֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם, בּוֹרֵא עִשְׂבֵּי בְשָׂמִים:

Si la source de l’odeur n’est ni un arbuste ni une herbe ou en cas de doute, on dit :

בָּרוּךְ אַתָּה יְהֹוָה, אֱלֹהֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם, בּוֹרֵא מִינֵי בְשָׂמִים:

Fixer une Mézouza à sa porte est un commandement positif de la Torah. La Mézouza doit être fixée dans la largeur du battant droit en entrant, sous le linteau et à moins d'un Téfa’h (10cm) du côté extérieur, dans le tiers supérieur de la hauteur de la porte. La Mézouza doit être fixée parallèlement à l’encadrement de la porte. Avant de fixer la Mézouza, on récite la bénédiction suivante :

בָּרוּךְ אַתָּה יְהֹוָה, אֱלֹהֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם, אֲשֶׁר קִדְּשָׁנוּ בְּמִצְוֹתָיו וְצִוָּנוּ לִקְבֹּעַ מְזוּזָה:

Après avoir fixé la Mézouza, il l’embrassera et dira :

זֶה הַשַּׁעַר לַיהֹוָה צַדִּיקִים יָבֹאוּ בוֹ׃

1. De nos jours, la ‘Halla (morceau de pâte prélevé et destiné au Cohen) ne pouvant être consommée par les Cohanim, elle est brûlée. On ne prélève qu’un petit morceau de pâte symbolique en guise de ‘Halla.

2. Le caractère saint de la ‘Halla exige de ne pas la jeter aux ordures avant d’être brûlée. En cas d’impossibilité de la brûler, on l’enveloppera dans deux sachets plastiques que l’on jettera directement à la poubelle.

3. Il est préférable d’attendre que la pâte soit entièrement pétrie pour prélever la ‘Halla. En cas d’oubli, il est possible de prélever la ‘Halla après la cuisson.

4. Seule une pâte destinée à la cuisson au four doit faire l’objet du prélèvement de la ‘Halla. Si une pâte est destinée à être frite ou bouillie, le prélèvement de la ‘Halla se fera sans réciter la bénédiction.

5. La quantité de pâte rendant obligatoire le prélèvement de la ‘Halla avec la bénédiction est de 1.560kg de farine. Selon le ‘Hazon Ich, la bénédiction ne sera récitée que si la pâte contient au minimum 2.250kg de farine.

Avant le prélèvement de la ‘Halla, on dit :

בָּרוּךְ אַתָּה יְהֹוָה, אֱלֹהֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם, אֲשֶׁר אֲשֶׁר קִדְּשָׁנוּ בְּמִצְוֹתָיו, וְצִוָּנוּ לְהַפְרִישׁ חַלָּה תְּרוּמָה:

On prélève un morceau de pâte dans sa main droite et on dit :

הֲרֵי זוֹ חַלָּה:

Celui qui achète d'un non juif, des ustensiles en métal ou en verre destinés à recevoir des aliments, doit les tremper au préalable dans un Mikvé ou dans une source contenant 40 Séa (650 litres) d’eau au minimum.

Avant l’immersion de l’ustensile dans le Mikvé, on récite la bénédiction suivante :

בָּרוּךְ אַתָּה יְהֹוָה, אֱלֹהֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם, אֲשֶׁר קִדְּשָׁנוּ בְּמִצְוֹתָיו וְצִוָּנוּ עַל טְבִילַת כְּלִי: Si l'on trempe plus) d'un ustensile:) כֵּלִים

Celui qui aperçoit un arc en ciel récitera la bénédiction suivante. Observer un arc en ciel n’est permis que brièvement et pour les besoins de la bénédiction.

בָּרוּךְ אַתָּה יְהֹוָה, אֱלֹהֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם, זוֹכֵר הַבְּרִית נֶאֱמָן בִּבְרִיתוֹ וְקַיָּם בְּמַאֲמָרוֹ:

Éclairs

בָּרוּךְ אַתָּה יְהֹוָה, אֱלֹהֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם, עוֹשֶׂה מַעֲשֶׂה בְּרֵאשִׁית:

Tonnerre

בָּרוּךְ אַתָּה יְהֹוָה, אֱלֹהֵינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם, שֶׁכֹּחוֹ וּגְבוּרָתוֹ מָלֵא עוֹלָם: